DDoS

De Nitradopedia FR
Aller à : navigation, rechercher
Le lancement d'une attaque DDoS est illégal (interdite par la loi). Même cibler votre serveur est interdite, parce que les services d'autres clients, qui utilisent la même infrastructure peuvent être touchés.


Une attaque ciblant un ordinateur ou un serveur et d'essayer de désactiver sa disponibilité;
Est communément connu comme attaque DDoS (Distributed Denial of Service).

Nitrado utilise du matériel pour repousser ce genre d'attaque, ce qui a comme conséquence de bloquer les attaques dans le temps le plus court possible, sans restreindre les services utilisés.

Différents types d'attaques DDoS existes. Ci-dessous vous trouverez une brève explication des différents types d'attaque les plus connues.

SYN Flood

Une attaque SYN flood est définie par un ordinateur ou un serveur qui envoie un nombre élevé de paquets SYN sur la cible avec une adresse IP. Le serveur cible "Tableau de raccordement" est surchargé à cause de toutes les connexions demandées au serveur.

HTTP Attack

Lors d'une attaque HTTP, le serveur reçoit un nombre élevé de paquets HTTP. Cette méthode provoque la surcharge du serveur jusqu'à ce qu'il ne soit plus joignable. L'attaque peut être effectuée par une adresse IP statique ou pas.

UDP flood

Lors d'une attaque UDP, un serveur cible reçoit un nombre élevé de paquets UDP. La force brute de cette attaque surcharge les serveurs et bloque les autres demandes entrantes. L'attaque peut être effectuée par une adresse IP statique ou pas. Les véritables adresses IP ne sont pas nécessaires.

ICMP flood

Lors d'une attaque ICMP, le serveur cible reçoit un nombre élevé de paquets ICMP. La force brute de cette attaque surcharge les serveurs et bloque les autres demandes entrantes. L'attaque peut être effectuée par une adresse IP statique ou pas.

Invalid Packets

Ce type de trafic indésirable n'a rien à voir avec les serveurs de jeux et sera filtré immédiatement !